Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
L'IndépendantEdition du 09 04 2010

Vers un développement du volet vin des Ampélofolies

Vers un développement du volet vin des Ampélofolies

©

L'assemblée générale des Ampélofolies s'est déroulée dernièrement et a permis de faire le bilan de l'année écoulée et d'évoquer les projets de l'année à venir.
"Je ne peux pas ouvrir cette assemblée générale des Ampélofolies sans saluer la mémoire de Michel Escande qui nous a quittés voilà déjà bientôt un an, notait la présidente. Je remercie Marie-Françoise Escande, présidente d'honneur, d'être là ce soir, ainsi que sa famille".
Les marchés 2009. Les deux marchés 2009 ont connu un vif succès, grâce aux efforts de communication et d'innovation au travers de promenade viti-trufficole, de la démonstration de recettes truffées et du marché mis à l'extérieur.
Les ampélofolies 2010. L'après-midi culturel à Montolieu, au musée du livre, a été passionnant grâce aux littéraires Laclavetine, Martin et Savetot, ainsi qu'au sénateur Courteau qui ont su redonner au vin ses lettres de noblesse. Le repas du soir, préparé par les élèves du lycée Charles-Cros, a été fort apprécié.
La journée du dimanche a débuté par l'intronisation des personnalités littéraires MM. Martin, Laclavetine, et Régis Banquet, conseiller général, par la confrérie des trufaïres de Vilonova-Menerbès, ce qui a permis d'établir d'autres liens avec Villeneuve-Minervois.
Trois promenades viti-trufficoles, les démonstrations de cavage faites par R. Vidal, le grand marché aux truffes et la dégustation de mets truffés ont mis en avant le diamant noir. Cependant, c'était aussi, la fête du vin du Cabardès. Aussi les visiteurs ont su l'apprécier ainsi que la bulle de Limoux et les vins du Cru Gaillac.
Même si la grande foule n'a pas été au rendez-vous, mis à part pour le marché, cette onzième fête des Ampélofolies a connu un franc succès.
Ancrer les Ampélofolies dans un cadre territorial. Les Ampélofolies sont maintenant un rendez-vous incontournable pour les habitants du territoire, du département et de plus loin pour certains.
Développer le volet vin des Ampélofolies : il faut remettre en avant la fête du vin, en plus de la truffe.
Le parcours ampélographique doit être remis au goût du jour, un concours des vins du Cabardès serait bienvenu et pourrait avoir lieu sur Ventenac-Cabardès.
Prévision d'un concours de recettes de cuisine truffées, conférence autour du vin plutôt qu'autour de la truffe, nouvelle formule pour le concours photo, attirer plus de métiers qui ont du savoir-faire et qui sont très prisés, comme le vannier, le remouleu r... sont autant de pistes à suivre.
Développer la communication. Il faut développer la communication dans le département et hors département et pourquoi pas au-delà, du côté de la Catalogne ou de l'Angleterre.
Un blog a été créé : ampelofolies.over-blog.com.
Le bouche à oreille fonctionne et la présence nombreuse de l'assemblée montre bien que les Ampélofolies ont de longues années devant elles.
Les Ampélofolies, ce n'est pas seulement le travail d'une centaine de bénévoles sur une journée, c'est aussi un travail de fourmi qui se poursuit tout au long de l'année. 
 
La Dépêche Publié le 09/02/2010 03:47 | LaDepeche.fr

Moussoulens. Après la fête

Montage des tentes par les services techniques.Photo DDM,
Montage des tentes par les services techniques.Photo DDM,

Les Ampélofolies du Cabardès viennent de se terminer. Elles ont drainé encore une fois un très grand nombre de personnes. Mais les « Ampélos» c'est une formidable machine logistique orchestrée par une poignée de bénévoles avec à la tête la présidente Marie-Cécile Micouleau. Pendant de long mois, ils préparent cette manifestation, la semaine qui précède c'est au tour du service technique de mettre la main à la pâte avec transport en tout genre, tonneaux, tables, grille, sable, cailloux…

Le mardi les renforts arrivent de tout le canton pour monter les trois tentes, dont le personnel de la communauté de communes du Lauragais, Pezens, Montolieu, Ventenac, Alzonne, plus Claude Chevaillier, Jean-Paul Laporte et Jacques Carriqui, maire de la commune, soit seize hommes.

Le mercredi c'est au tour de la section horticulture de prendre le relais en décorant le site et fabriquant l'aire de cavage.

Vendredi, nettoyage et dernière préparation afin de permettre au bénévole de peaufiner le samedi matin les derniers préparatifs. N'oublions pas nos secrétaires de mairie qui tout au long du mois de janvier règle les ambulants, inscription… Félicitations à tous et a l'an que ben.



La Dépêche Publié le 03/02/2010 03:49 LaDepeche.fr
 Montolieu. La soirée littéraire des Ampélofolies

Samedi dernier, au musée des Arts, en fin d'après-midi, avait lieu le lancement des Ampélofolies du Cabardès 2010, par des dégustations littéraires « Ces pages, cépages ». Devant un public venu nombreux, M. Jean-Louis Icher, président de l'association Montolieu Village du Livre, ouvrait les festivités en présentant la partie spirituelle du samedi et comme chacun des intervenants, avait une pensée pour M. Michel Escande qui avait à cœur cette manifestation, Mme Marie-Cécile Micouleau, présidente de l'association des Ampélofolies, donnait le programme du lendemain à Moussoulens avec les animations où les nourritures terrestres étaient à l'honneur. M. le maire de Montolieu, M. le maire de Moussoulens, M. le conseiller général du canton d'Alzonne, donnaient par leur présence un lustre à ce voyage gastronomique autour de la truffe et du vin, tandis que Jean-Marie Laclavetine, auteur, dont le thème du vin est omniprésent dans son œuvre « Le Rouge et le blanc », tenait un dialogue avec Denis Wetterwald sur la vie de Joseph Delteil à Paris dans le monde littéraire puis son retour à la forêt et à la vigne; suivait une mise en scène culi naire avec Jean-Jack Martin, Denis Saverot, rédacteur en chef de la revue « Vins de France », et Benoît Simmat pour leur livre « In Vinos Satanas », des témoignages et des discussions avec M. Roland Courteau, sénateur de l'Aude, qui défend bec et ongles la viticulture à Paris, Un cocktail clôturait cette soirée littéraire.


Midi Libre Édition du lundi 25 janvier 2010 

Ampélofolies
Plaidoyer pour « exploiter nos richesses »

18 kilos de truffes à 900 €/ kg. Malgré le temps maussade, hier, la 11 e édition des Ampélofolies du Cabardès, à Moussoulens, a connu une forte affluence. Une grande fête de la truffe et du vin du Cabardès, où les petits plats avaient été mis dans les grands... Un marché du terroir avec 54 producteurs ; un marché aux truffes, où 18 kg de tuber melanosporum se sont négociés à 900 € le kilo ; des spectacles, avec les Filles rouges et Grail'Oli ; des promenades viti-trufficoles en carriole ; des "démos" de cavage... Seule ombre au tableau, comme s'en est ému le "Monsieur Promo" de la chambre d'agriculture, Michel Cano, le désengagement de certains producteurs et viticulteurs audois : « Il n'y a pas assez d'Audois, notamment chez la moitié des vignerons du Cabardès, qui n'a pas eu le courage de venir promouvoir ses vins. On se dit en crise, mais on ne sait pas exploiter nos richesses. Là (Ndlr : hier), les touristes qui viennent ne voient que du saucisson d'Andalousie. Heureusement que les vignerons de Gaillac (cru invité) ont la pêche. » Moins alarmiste, le président de l'association des trufficulteurs de l'Aude, Alain Giniès, a annoncé que les marchés de la truffe, ruraux jusqu'à présent, pourraient être déclinés dans les villes : « Nous y réfléchissons, mais il faut arriver à développer ça à Carcassonne, Castelnaudary, Lézignan ou encore Narbonne. » En attendant, les Audois en quête de truffes ont rendez-vous samedi prochain à Talairan... Et le 6 février à Villeneuve-Minervois, pour la nuit de la truffe.

Yannick BONNEFOY


L'Indépendant Edition du 23 01 2010

Aux Ampélofolies, truffe et vin sont les rois de la fête

Aux Ampélofolies, truffe et vin sont les rois de la fête

© D. R.

La 11 e édition des Ampélofolies du Cabardès aura lieu ce week-end. Demain, Moussoulens va célébrer les produits du terroir en particulier "le diamant noir" et les nectars du cru Cabardès.
On les appelle les "Ampélos". Ce diminutif est la preuve éclatante que cette manifestation autour de la truffe et du vin est passée dans le langage courant. Que les Audois se la sont appropriée avec joie, car on ne donne souvent un surnom qu'à ceux que l'on aime. "Les Ampélofolies du Cabardès" est devenu au fil des ans, un rendez-vous incontournable, connu et reconnu dans le département. Il aura lieu ce week-end. Aujourd'hui, cela débutera par des nourritures spirituelles autour du livre, à Montolieu, il s'agira de belles rencontres avec des auteurs qui ont écrit sur le vin ou la truffe. Demain, c'est le village de Moussoulens qui vibrera au rythme de la fête. "Il y aura des promenades viti-trufficoles, c'est une nouveauté cette année, des démonstrations de cavage. Les visiteurs vont pouvoir profiter de nombreux produits que l'on pourra déguster sur place, comme le magret truffé, l'omelette truffée... Il sera possible de se régaler pour une somme entre 3 et 6 E car nous voulons que cela reste populaire" , a confié, mercredi, Marie-Cécile Micouleau, présidente de l'association des Ampélofolies. Bien sûr, les vins du cru Cabardès ne seront pas oubliés.
50 stands avec des produits du terroir Toujours au coeur du bourg, il y aura pas moins d'une cinquantaine de stands remplis de produits du terroir : miels, huîtres, volailles... "Il y aura de la truffe. Même si on est dans une année difficile car l'été a été très sec et récemment la neige n'a rien arrangé... Il est difficile de donner le volume de production annuelle dans l'Aude. C'est estimé dans une fourchette comprise entre 1 tonne et 1,5 tonne", a déclaré Philippe Barrière, membre de l'association et spécialiste du "diamant noir". Comme sur l'ensemble des marchés aux truffes de l'Aude, Philippe Barrière se portera garant de la qualité des truffes proposées. Il a pour mission de les vérifier avant leur mise en vente. 6 000 visiteurs Cette année encore, 6 000 à 7 000 personnes sont attendues pour cette fête "qui a été mise sur pied par Michel Escande", a rappelé Régis Banquet, conseiller général du canton d'Alzonne. "Nous serons présents à ce rendez-vous comme chaque année...", a souligné Didier Greffier de la Chambre d'agriculture de l'Aude.
"Chaque année, il y a 7 kg de truffes utilisés, 20 kg de foie gras, 1 500 oeufs et 2 500 entre-pains truffés",
a égrainé un conseiller municipal de Moussoulens pour donner une idée de la fête. Reste à savoir quel sera le prix du kilo de truffes. Il pourrait avoisiner les 1 000 euros. "Mais pour 15 ou 20 euros, on peut acheter une truffe et se faire plaisir", a conclu Cécile Micouleau.
Ch. C.



Midi Libre Édition du vendredi 22 janvier 2010
Un week-end dédié à la truffe et au vin

N. AMEN-VALS

 

Un week-end dédié à la truffe et au vin


Dans quelques jours, spécialistes et fins gourmets clôtureront la saison de la truffe. Aussi, comme c'est le cas depuis dix ans maintenant, le Cabardès glorifiera le tuber melanosporum et les vins du cru par une fête haute en couleurs courue chaque année par 5 à 6 000 personnes : les Ampélofolies du Cabardès.
Et pour cette 11 e édition, la manifestation se déroulera en deux temps : à Montolieu, autour du livre et des auteurs consacrant la truffe et le vin, ce samedi 23 janvier, et, évidemment, dimanche, à Moussoulens (lire le programme ci-contre). Pour l'occasion, pas moins d'une centaine de bénévoles oeuvreront à la mise en place des festivités avec une pensée particulièrement émue à la mémoire de Michel Escande, maire de Moussoulens, conseiller général du canton d'Alzonne, décédé en juin dernier : « Ce n'est pas une mince affaire de lui succéder mais nous devons continuer pour perpétuer ce rendez-vous qu'il avait porté à bout de bras » , avance Marie-Cécile Micouleau, nouvelle présidente des Ampélofolies.
Comme à l'accoutumée, les gourmands pourront découvrir la truffe sous toutes ses formes. En assistant à une démonstration de cavage, à une conférence, en achetant ce précieux diamant noir, mais également en dégustant ce champignon au goût tellement savoureux. Par le biais de "petite" restauration (entre-pains au magret truffé, au foie gras truffé, omelettes, soupe, tartines et même riz au lait !) concoctée par le milieu associatif local (entre 3 et 6 €) mais surtout avec le fabuleux - et le mot est faible - repas préparé par Pierre Mesa (chef du Conte Roger à Carcassonne) : une série de plats tous plus fins que les autres, à découvrir absolument accompagnés des vins du Cabardès.
Si la saison de la truffe fut « difficile » selon Philippe Barrière, trufficulteur, en raison d'un été sec et du gel hivernal, on négociait tout de même le tuber melalosporum à 830 € le kilo la semaine dernière à Villeneuve-Minervois. « Les marchés aux truffes dans l'Aude assurent, grâce aux contrôles que nous menons, des produits de qualité » , insiste Philippe Barrière en charge de ces vérifications.
Ce dimanche, à Moussoulens, pas moins de 50 exposants de produits du terroir seront présents aux côtés d'une quinzaine de trufficulteurs. 2 500 entre-pains, 12 kg de foie gras, 120 kg de magrets, 1 500 oeufs, 100 litres de soupe, 7 kg de truffes et 100 kg de pommes de terre seront également au rendez-vous. Ça fait saliver !


A. Ch.


La Dépêche Publié le 20/01/2010 11:34 | LaDepeche.fr

Montolieu. Manifestations culturelles pour les Ampélofolies du Cabardès

Dans une vitrine une collection de céramiques. Photo DDM.
Dans une vitrine une collection de céramiques. Photo DDM.

Au musée Michel-Braibant on s'active particulièrement à l'organisation jumelée avec Moussoulens des Ampélofolies du Cabardès 2010, les manifestations s'étaleront sur deux jours. Le samedi 23 janvier, au musée, à partir de 17 heures, c'est par ces dégustations littéraires « Ces pages, cépages » que débutera l'année des 20 ans du Village du livre, rencontre avec Jean-Marie Laclavetine pour son livre « Le Rouge et le blanc » (Gallimard, grand prix de la Nouvelle de l'Académie française), lecture avec Denis Wetterwald pour son hommage à Joseph Delteil, récit avec Jean-Jack Martin, « Mise en scène culinaire » ; à 18 heures, entretien avec Denis Saverot et Benoît Simmat pour leur livre « In Vinos satanas » et témoignage de Roland Courteau, sénateur de l'Aude, regards croisés avec Jean-Marie Clavetine, Denis Wetterwald, Denis Saverot, Benoît Simmat, Jean-Jack Martin et Roland Courteau, ensuite signature publique par les auteurs suivie d'un cocktail. Par la même occasion, on ne manquera pas de voir où de revoir l'exposition archéologique qui est en place au musée jusqu'à fin mars : « Montolieu, une ville au Moyen Âge », mise en œuvre par Marie-Elise Gardel, archéologue médiéviste, des vestiges découverts lors des fouilles archéologiques réalisées par l'Amicale laïque de Carcassonne, sur le territoire de la commune de Montolieu, collection de céramiques, mobilier archéologique en métal, en os et en verre.

Le dimanche 24 janvier à Moussoulens, toute la journée avec animations, inauguration, intronisations, grand marché aux truffes, restauration du terroir.







La Dépêche Publié le 20/11/2009 10:24 | Françoise Peytavi

Les Ampélofolies 2010 : la fête continue

Animation. Truffes et vins du Cabardès seront célébrés à Moussoulens.

L a nouvelle présidenteMarie Cécile Micouleau (en médaillon) annonce la venue des Filles Rouges et de leur célèbre Bacchus.Photos DDM, Roger Garcia
L a nouvelle présidenteMarie Cécile Micouleau (en médaillon) annonce la venue des Filles Rouges et de leur célèbre Bacchus.Photos DDM, Roger Garcia

Il avait une gentillesse naturelle, le contact immédiat, l'intelligence modeste, un homme d'exception dans ses terres âpres du Cabardès. Michel Escande, créateur des Ampélofolies en 1996, a laissé l'association orpheline. Il l'avait créé dans le but de promouvoir les vins du Cabardès et la truffe. Il a consacré une grande partie de sa vie à la défense de l'agriculture et au développement du territoire. Les grands hommes laissent dans les mémoires un chemin tracé. Les bénévoles des nouvelles Ampélos le suivront avec la volonté farouche d'avancer. Un bureau a été élu fin octobre avec comme présidente d'honneur son épouse : Marie-Françoise Escande ; une nouvelle présidente : Marie-Cécile Micouleau ; vice-présidents : Claude Chevaillier et Richard Planas ; secrétaire : Georgette Laporte ; adjoint : Yann Galy ; trésorier : Gérard Vallier ; adjoint : Henri Rodriguez ; membres : Jean-Marie Binard, Marie-Claude Curbières, Gilles Franzin, Amandine Micouleau, Gérard Salvaire. Une lourde tache pour la nouvelle présidente Marie-Cécile Micouleau, certes, mais l'institutrice de Moussoulens a retroussé ses manches : « Cette fête a une âme, nous voulons la perpétuer, nous préparons la prochaine édition qui se déroulera le samedi 23 janvier 2010 à Montolieu et dimanche 24 janvier 2010 à Moussoulens. Nous dévoilons aujourd'hui une petite partie du programme avec la venue des Filles Rouges et de leur célèbre Bac chus, elles étaient déjà là il y a trois ans, et avaient fait un tabac, le bacchus vêtu de son seul petit pagne fait de raisins et de feuilles de vigne, avait servi le vin au tonneau toute la journée en dansant. Les amateurs et surtout amatrices de Cabardès étaient nombreux autour des fûts! Ambiance , ambiance... Et en restant dans le spectacle, les chanteurs occitans les Grail oli et leurs tambours feront le show. Cette fête sera entièrement dédiée à Michel, nous voulons lui faire honneur. Le chef Pierre Mesa du restaurant Le Comte Roger sera là pour le repas traditionnel truffé dans la cantine de Moussoulens. Cette année nous offrirons de la cartagène, une tartine au beurre de truffe avec une coquille Saint-Jacques. Une dégustation ouverte à tous. Les Ampélofolies débuteront le samedi 23 janvier 2010 l'après midi à Montolieu avec des conférences-dédicaces, rencontres littéraires, Rolland Courteau nous parlera de l'avenir de la viticulture, le lendemain ce sera la partie festive et gourmande à Moussoulens. On retrouvera les estanquets dans les rues , attention, des surprises sont encore à venir...» Visiblement la folie des Ampélos est toujours là et la centaine de bénévoles attendent ... prêts à en découdre avec les 3 000 entre pains, 2 500 pains au beurre truffé, 60 kg de pommes de terre, quant au vin on ne compte plus.

Au programme , en avant-première deux marchés aux truffes, le matin du samedi 12 décembre et le matin du jeudi 31, en extérieur. Cette année les truffes devraient être rares, donc chères.

Partager cette page

Repost 0
Published by

  • : Le blog des ampélophiles 11170 et de la truffe
  • Le blog des ampélophiles 11170 et de la truffe
  • : Les Ampélofolies c'est en janvier à Moussoulens dans l'Aude, une journée festive et gourmande autour de la truffe, du vin et des produits du terroir.
  • Contact

  • ampélofile11170
  • les Ampélofolies du Cabardès et de la truffe, c'est en janvier à Moussoulens dans l'Aude, une grande journée festive et gastronomique sur le thème de la truffe et du vin

Les Ampélos, qu'es aquò ?

Les Ampélofolies du Cabardès et de la truffe, c'est le quatrième dimanche de janvier à Moussoulens dans l'Aude, une grande journée festive et gastronomique sur le thème de la truffe et du vin.
 

L’Association « Les Ampélofolies du Cabardès » existe depuis 1995. Elle a été créée, au départ afin de promouvoir les vins du Cabardès. Mais en 2000, l’association a décidé de réunir les vins du Cabardès et la truffe, afin de mettre en avant les qualités des vins de notre terroir, mais aussi de faire découvrir ce mystérieux champignon noir. 

Cette fête du Goût et du Terroir qui permet à notre région d’affirmer son identité et son caractère connaît de plus en plus de succès avec plus de 5 000 visiteurs chaque année.

Tout au long de l’année, ce sont près de 100 personnes bénévoles qui préparent cette manifestation.

La Revue De Presse

Pour devenir ampélophile


Le conseil d’administration est composé de :

 

MICOULEAU Marie-Cécile, Présidente

BONNEMORT Christophe, Vice-président

ESCANDE Marie-Françoise, trésorière

LEGRAND Christelle, trésorière adjointe

FONTORBES Fernande, secrétaire

CURBIERES Marie-Claude, ROUCH Alain, SALVAIRE Gérard, FORT Thibault, TAOUSSI Claire, VERGE Benoît.

 

Lors de cette assemblée, l’adhésion à l’association a été fixée à 10 €.

Cette cotisation existait auparavant mais elle correspondait au règlement du repas organisé après l’assemblée générale. Dorénavant, pour des raisons administratives et comptables, elle devra être réglée en début de saison. Elle permettra ainsi à l’association de lister plus facilement ses adhérents et tout simplement « d’exister ».

En contrepartie, l’adhérent pourra bénéficier de certains avantages (gratuité du repas de l’assemblée générale, etc…).

Adhérer aux Ampélofolies du Cabardès est un geste d’engagement, de soutien.  

nos partenaires

      blasonpage2logo aoc  

ATA.jpg Logo-Aragon-1.jpgEurope.jpg Feader---Copie.jpg

MDVL.jpg logo-sud-de-france.png Pays-carcassonnais.jpg

Chambre-Agri.jpg IEO.jpg Ventenac.jpg Alzonne.jpg Agglo.jpg

Partenaires des Ampélofolies du Cabardès 2017

 

Associations

Foyer Socio Culturel, Comité des Fêtes, Amicale des Retraités, Club Léo Lagrange,Montolieu Village du Livre, Institut d’Estudis Occitans, FAOL, Office de Tourisme du Cabardès.

Mairies

Moussoulens, Alzonne, Aragon, Montolieu, Raissac sur Lampy, Ventenac-Cabardès, Pennautier, Pezens, Saint Martin le Vieil .